Fièvre catarrhale ovine BTV-4 en Slovénie et en Turquie

Mots-clés: 

Laure Bournez (1), Thomas Balenghien (2), Anne Bronner (3), Didier Calavas (4), Hélène Guis (2), Corinne Sailleau (5), Stephan Zientara (5)
(1) Anses, Unité de coordination et d'appui à la surveillance, Maisons-Alfort, France, (2) Cirad, Contrôle des Maladies Animales Exotiques et Emergentes, Montpellier, France, (3) DGAL, Bureau de la santé animale, Paris, France, (4) Anses, Unité d'épidémiologie, Lyon, France, (5) Anses, Laboratoire de santé animale, LNR - FCO, Maisons-Alfort, France

La Slovénie a déclaré le 20 novembre 2015 à l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) son premier foyer de fièvre catarrhale ovine (FCO). Ce foyer est dû au sérotype 4 et est situé dans la région administrative de Murska Sobota à environ 20 km des frontières avec l’Autriche et la Hongrie, et à environ 25 km des foyers de FCO dus au sérotype 4 détectés très récemment en Autriche (Figure 1 et voir l’article de la Plateforme-ESA). Il a été détecté dans le cadre de la surveillance programmée mise en place en Slovénie après la détection de foyers à sérotype 4 en Hongrie en novembre 2014. Plus précisément, le virus a été détecté par RT-PCR chez deux bovins prélevés le 11 novembre parmi les 42 présents dans l’exploitation.

La Turquie a également déclaré à l’OIE son premier foyer de FCO à sérotype 4 pour 2015 dans une exploitation d’ovins située dans la région administrative de Kutaya, à l’ouest du pays à 300 km environ de la frontière grecque et à environ 120 km des foyers détectés en 2014. Sept ovins sur les 833 présents prélevés le 6 octobre ont été trouvés positifs en RT-PCR. La Turquie avait procédé à une vaccination de 450 774 ovins dans les régions administratives touchées en 2014 (rapport annuel soumis à l’OIE pour la période janvier-décembre 2014).
L’épizootie de FCO à sérotype 4 est active en Europe de l’Est et dans les Balkans, avec une diffusion récente vers l’Ouest. Entre début septembre et le 19 novembre 2015, 19 foyers de BTV-4 ont été confirmés en Croatie et en Roumanie ; 43 foyers suspects en Roumanie et en Hongrie sont en cours d’investigation avec des analyses de sérotypage. 
L'apparition du sérotype 4 en Autriche et en Slovénie souligne que le risque d’extension de la maladie est réel. En 2015, une banque d'antigène a été constituée en France vis à vis du BTV-4 pour permettre une vaccination pour limiter le risque de propagation, cette stratégie sera d'autant plus efficace que la détection serait précoce. Cela renforce la nécessité pour tous les acteurs de rester vigilants vis-à-vis des signes évocateurs de FCO, y compris en zone réglementée alors même que le sérotype BTV-8 y circule.


Figure 1. Localisation des foyers de fièvre catarrhale ovine à sérotype 4 en Autriche, Hongrie et Slovénie au 30 novembre 2015 (source : OIE )


Partager :
 

Liens utiles

Organismes Internationaux

  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 

Organismes Nationaux

  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)

Plateformes de veille Internet

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.