France

Marie-Cécile Moisson (1), Didier Calavas (2)*, Manon Hamon (1), Axelle Scoizec (3), Anne Van-de-Wiele (4), Eva Faure (5), Anne Bronner (1)*

(1) DGAl, (2) Anses-Lyon, (3) Unité Epidémiologie, Anses-Ploufragan, (4) ONCFS, (5) FNC
* Coordination Plateforme ESA
Au total, depuis le 26 novembre 2016, ce sont 36 foyers en élevage et quatre cas dans l’avifaune (un sur des oiseaux captifs, trois sur oiseaux sauvages) d'influenza aviaire hautement pathogène qui ont été déclarés en France, tous étant formellement liés à H5N8 à l'exception d'un foyer en élevage (H5HP) pour lequel la neuraminidase n'a pas pu être identifiée (Figure 1).

Article au format PDF: 


Partager :

Anne Bronner* (1), Marie-Cécile Moisson (1), Manon Hamon (1), Didier Calavas* (2), Audrey Schmitz (3), Eric Niqueux (3), Adeline Huneau (4), Axelle Scoizec (4), Sophie Lebouquin-Leneuveu (4)

(1) DGAl, (2) Anses-Lyon,*Coordinnation Plateforme ESA, (3) Unité Virologie, Laboratoire national de référence, Anses-Ploufragan, (4) Unité Epidémiologie, Anses-Ploufragan

Au total, depuis le 26 novembre 2016, ce sont 27 foyers en élevage et quatre cas dans l’avifaune (un sur des oiseaux captifs, trois sur oiseaux sauvages) d'influenza aviaire hautement pathogène qui ont été déclarés en France, tous étant formellement liés à H5N8 à l'exception d'un foyer en élevage (H5HP) pour lequel la neuraminidase n'a pas pu être identifiée (Figure 1).

Article au format PDF: 


Partager :

- Modification de la note parue le 6 décembre 2016 -

Marie-Cécile Moisson (1), Manon Hamon (1), Célia Malhere (1), Marie-Pierre Donguy (1), Eric Niqueux (3), Axelle Scoizec (2), Audrey Schmitz (3), François-Xavier Briand (3), Claire Martenot (3), Alexandre Fediaevsky (1), Sophie Le Bouquin (2), Anne Van-De-Wiele (4), Anne Bronner (1)

(1) DGAl, (2) Unité Epidémiologie Anses-Ploufragan, (3) Unité Virologie, Laboratoire national de référence, Anses-Ploufragan, (4) ONCFS - USF

 

ERRATUM: certaines données parues le 06/12/2016 étant erronées, cette note a été révisée le 07/12/2016. La modification principale concerne le nombre de foyers déclarés dans des élevages : ce ne sont pas neuf mais huit foyers qui ont été déclarés, dont trois ayant été confirmés de type H5N8 au laboratoire national de référence (LNR).

 

Bilan des foyers IAHP H5N8

Au total, depuis le 26 novembre 2016, ce sont huit foyers en élevage et deux cas (l'un sur des oiseaux captifs, l'autre sur un oiseau sauvage) d'influenza aviaire hautement pathogène qui ont été déclarés en France. Parmi eux, cinq ont été confirmés de type H5N8 par le laboratoire national de référence en France (cf. explication sous le Tableau 1) : trois concernent des élevages de volailles et deux concernent la faune sauvage (dont un cas sur des oiseaux captifs).

Article au format PDF: 


Partager :

Marie-Cécile Moisson (1), Manon Hamon (1), Alexandre Fediaevsky (1), Anne Van de Wiele (2), Anne Bronner (1)

(1)DGAl, (2) ONCFS – USF

Foyer d'IAHP H5N8 en élevage

Le 1er décembre 2016, le ministère de l’Agriculture a annoncé officiellement la confirmation d’un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) H5N8 dans un élevage de canards en démarrage et prêts-à-gaver (voir le communiqué de presse). La France ne recouvrera donc pas le statut indemne d'IAHP le 3 décembre 2016, comme initialement prévu.
 

Article au format PDF: 


Partager :

Mots-clés: 

Un foyer de FCO à sérotype 4 a été confirmé par le LNR de l'Anses en Corse-du-Sud à Bonifacio.

Partager :

Mots-clés: 

Laure Bournez (1), Corinne Sailleau (2), Emmanuel Bréard (2), Renata Servan Almeida (3), Aurélie Pédarrieu (3), Geneviève Libeau (3), Stephan Zientara (2), Gina Zanella (4), Pascal Hendrikx (1), Didier Calavas (6), Isabelle Tourette (8), Françoise Dion (9), Emmanuel Garin (10), Stéphanie Desvaux (7), Alexandre Fediaevsky (7), Lisa Cavalerie (7)
 
(1) Anses, Unité de coordination et d’appui à la surveillance, Direction des laboratoires, Maisons Alfort ; (2) Anses, UPEC, Laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort, UMR ANSES, INRA, ENVA, Maisons-Alfort ; (3) Cirad, UMR CMAEE, Montpellier ; Inra, UMR CMAEE, Montpellier ; (4) Anses, Unité d’Epidémiologie, Laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort ; (5) SNGTV, Paris ; (6) Anses, Unité Epidémiologie, Laboratoire de Lyon ; (7) Direction générale de l’alimentation, Bureau de la santé animale, Paris ; (8) GDS France, Paris ; (9) Races de France, Paris ; (10) Coop de France, Paris
 
Depuis le dernier point de situation réalisé le 29 septembre 2016, 356 nouveaux foyers de FCO à sérotype 8 (BTV-8) ont été détectés, dont 12 dans 6 nouveaux départements (Ardèche, Aude, Drome, Pyrénées Atlantique, Deux-Sèvres, Savoie, Vosges). Ces foyers étaient par ordre décroissant principalement situés en Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Loire, Saône-et-Loire, Ain et Jura (Tableau 1 et Figure 1) Ces foyers n’ont pas entrainé de modification de la zone réglementée. Excepté 9 foyers détectés suite à une suspicion clinique, tous les autres foyers ont été détectés par des tests réalisés pour la sortie des animaux de la zone réglementée. 

Article au format PDF: 


Partager :

La dermatose nodulaire contagieuse des bovins (DNCB), maladie virale enzootique en Afrique sub-saharienne, a été détectée pour la première fois en Turquie en novembre 2013.

Article au format PDF: 


Partager :

Adeline Huneau-Salaün (1), Marie-Cécile Moisson (2), Manon Hamon (2), Eric Niqueux (4), Axelle Scoizec (1), Audrey Schmitz (4), François-Xavier Briand (4), Virginie Michel (1), Alexandre Fediaevsky (2), Didier Calavas (6), Pascal Hendrikx (3), Sophie Le Bouquin (1), Anne Bronner (2)
(1) Unité Epidémiologie Anses-Ploufragan (2) DGAl  (3) Unité UCAS, Anses, Direction des laboratoires (4) Unité Virologie, Laboratoire National de Référence, Anses-Ploufragan (5), (6) Unité Epidémiologie Anses-Lyon

Points marquants

Le nombre total de foyers recensés en France depuis novembre 2015 s'élève à 101, dont 81 foyers d'IAHP et 20 foyers d'IAFP.

En synthèse, les résultats de la surveillance programmée dans le cadre de la levée de la zone de restriction sont les suivants :
- dans les exploitations de palmipèdes de démarrage et PAG : le nombre de sites d'exploitations testés1 est de 413, soit 98% (413/421) par rapport au nombre prévu  ; cette surveillance a conduit à la découverte de deux foyers d'IAFP et d'un foyer d'IAHP.
- dans les ateliers de gavage : le nombre de lots testés est de 357, soit 99% (357/359)  par rapport au nombre de lots prévu ; un seul atelier a été détecté séropositif H5.
- dans les exploitations de galliformes : le nombre d'exploitations visitées est de 395, soit 93% (395/425) par rapport au nombre prévu.; toutes les visites se sont conclues par un résultat favorable.

Désormais, les mesures de surveillance en place sont les suivantes :
- la surveillance événementielle, décrite par la note de service DGAL/SDSPA/2015-1145 du 23 décembre 2015, qui impose la déclaration de toute suspicion clinique d'influenza aviaire ;
- l'enquête sérologique annuelle, décrite par la note de service DGAL/SDSPA/2016-764 du 27 septembre 2016, qui s'inscrit dans un cadre européen, et dont une partie des actions sont ciblées dans le sud-ouest (avec un dépistage prévu de 120 ateliers de canards et 70 ateliers d'oies en production d'ici la fin de l'année).
- un suivi rapproché, défini par l’arrêté ministériel du 14 septembre 2016, des neuf ateliers de reproducteurs de palmipèdes détectés séropositifs et n'ayant pas encore été abattus, tous localisés dans le sud-ouest.


Partager :

Adeline Huneau-Salaün (1), Marie-Cécile Moisson (2), Manon Hamon (2), Eric Niqueux (4), Axelle Scoizec (1), Audrey Schmitz (4), François-Xavier Briand (4), Virginie Michel (1), Alexandre Fediaevsky (2), Didier Calavas (6), Pascal Hendrikx (3), Sophie Le Bouquin (1), Anne Bronner (2)

(1) Unité Epidémiologie Anses-Ploufragan (2) DGAl  (3) Unité UCAS, Anses, Direction des laboratoires (4) Unité Virologie, Laboratoire National de Référence, Anses-Ploufragan (5), (6) Unité Epidémiologie Anses-Lyon

Points marquants

Antérieurement à la période d'assainissement de la zone de restriction (ZR) par vide sanitaire mené en avril-mai 2016 dans les élevages de palmipèdes, 93 foyers ont été détectés, dont 77 foyers d'IAHP et 16 foyers d'IAFP. Suite à cette période de vide sanitaire, 4 foyers d'IAHP et 3 foyers d'IAFP ont été détectés et gérés comme les précédents foyers (mise sous APDI puis mise en place de zones de protection et de surveillance avec investigations épidémiologiques).

Le nombre total de foyers recensés en France depuis novembre 2015 s'élève à 100, dont 81 foyers d'IAHP (77 foyers déclarés avant la période de vide sanitaire) et 19 foyers d'IAFP (16 foyers déclarés avant la période de vide sanitaire).


Partager :

Mots-clés: 

Laure Bournez (1), Corinne Sailleau (2), Emmanuel Bréard (2), Renata Servan Almeida (3), Aurélie Pédarrieu (3), Geneviève Libeau (3), Stephan Zientara (2), Gina Zanella (4), Soline Hosteing (5), Pascal Hendrikx (1), Didier Calavas (6),  Anne Bronner (7), Isabelle Tourette (8), Françoise Dion (9), Emmanuel Garin (10), Alexandra Troyano-Groux (7), Stéphanie Desvaux (7), Alexandre Fediaevsky (7), Lisa Cavalerie (7)
 

Bilan de la situation au 31 août 2016 pour la FCO BTV-8
 
Depuis le dernier point de situation réalisé le 13 mai 2016, 25 nouveaux foyers ont été détectés dont 5 dans quatre nouveaux départements (Ain, Côte d’Or, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées). Excepté un foyer détecté suite à une suspicion clinique (avortements), tous les autres foyers ont été détectés lors de tests réalisés pour la sortie des animaux de la zone réglementée. Hormis deux foyers détectés dans le sud (Ariège et Haute-Garonne), les derniers cas détectés entre juin et août sont localisés dans le centre de la zone infectée (Allier, Puy-de-Dôme, Creuse, Nièvre, Haute-Loire, Lozère, Saône-et-Loire) (Tableau 1 et Figure 1). Pour consulter cette note sous format pdf, cliquez ICI.


Partager :

Pages

 

Liens utiles

Organismes Internationaux

  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 

Organismes Nationaux

  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)

Plateformes de veille Internet

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.