Information sanitaire

  Alizé Mercier (1,2), Julien Cauchard (3), Sylvain Falala (1,2)
 
(1) Cirad, UMR Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes (CMAEE), Montpellier, France
(2) Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France
(3) Unité Epidémiologie, Anses-Lyon, France
 
 Sources : OIE, FAO Empres-i, Promed, communiqué de presse du ministère de l’Agriculture (29/11/2016), médias (LAHT)

Le virus influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5N6 continue sa progression en Asie du Sud-Est et a été identifié pour la première fois en Corée du Sud fin octobre 2016 et au Japon en novembre 2016.

Article au format PDF: 


Partager :

  Alizé Mercier (1,2), Julien Cauchard (3), Sylvain Falala (1,2)
 

(1) Cirad, UMR Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes (CMAEE), Montpellier, France
(2) Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France
(3) Unité Epidémiologie, Anses-Lyon, France
 
Depuis la dernière actualisation du 29 septembre 2016, de nouveaux foyers de dermatose nodulaire contagieuse bovine (DNCB) ont été déclarés par la Grèce (n=5), l’Albanie (n=133) et par le Monténégro (n=2) (Tableau 1, Figure 1). La maladie s’est aussi davantage propagée au nord-ouest de la Turquie avec deux premiers foyers de DNCB déclarés en Géorgie début novembre 2016. Le nombre de déclarations de foyers continue de diminuer au cours des dernières semaines (Figure 2), ce qui pourrait indiquer la fin de la saison vectorielle, ainsi que témoigner de l’efficacité des campagnes de vaccination mises en place par tous les pays atteints sur tout ou une partie de leur territoire, sans toutefois pouvoir faire la part des choses. Toutefois, les données de septembre à novembre 2016 peuvent être à ce jour incomplètes du fait du décalage entre la détection et la déclaration d’un foyer. Le risque que la maladie se propage davantage dans la région des Balkans reste donc élevé.

Article au format PDF: 


Partager :

Veille Sanitaire Internationale (VSI) Plateforme ESA – France
LNR Influenza Aviaire, Anses laboratoire de Ploufragan – France

Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage – France
 
Source : Données actualisées le 28/11/2016 à 12h00 (heure de Paris) ADNS/FAO/OIE, communication de l’OSAV Suisse, média Pays-Bas

Plusieurs foyers confirmés d’IAHP H5N8 ont été déclarés en Europe au cours de ces dernières semaines. Ces foyers affectent la faune sauvage ainsi que les élevages. Les espèces sauvages en cause ne sont pas toutes formellement précisées (absence de la dénomination latine officielle), mais les informations présentes dans cette note ont toutes fait l’objet d’une déclaration officielle. Au-delà de ces foyers, il convient de mentionner la découverte de 1 250 oiseaux sauvages morts aux Pays-Bas relayée par les médias du pays, et d'un foyer dans une ferme de Biddinghuizen, à 70 kilomètres à l'ouest d'Amsterdam, où quelques 180 000 canards ont été abattus, ainsi que 10 000 autres dans un rayon d'un km, indiqué par l'organisme néerlandais chargé de la sécurité alimentaire (NVWA).

Article au format PDF: 


Partager :


Veille Sanitaire Internationale (VSI) Plateforme ESA – France

LNR Influenza Aviaire, Anses laboratoire de Ploufragan – France

Article au format PDF: 


Partager :


Recrudescence de foyers d’IAHP H5N8 en Europe en octobre et novembre 2016 : actualisation au 17/11/2016 – 12h00
 
Veille Sanitaire Internationale (VSI) Plateforme ESA – France

Article au format PDF: 


Partager :

Julien Cauchard 1, Alizé Mercier 2,3
(1) Anses, Laboratoire de Lyon, Unité Epidémiologie, Lyon, France
(2) Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France

Article au format PDF: 


Partager :

Julien Cauchard 1, Alizé Mercier 2,3, Sylvain Falala2,3, Laure Bournez 4
 
(1) Anses, Laboratoire de Lyon, Unité Epidémiologie, Lyon, France
(2) Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France

Article au format PDF: 


Partager :

Julien Cauchard 1, Alizé Mercier 2,3, Laure Bournez 4
 
(1) Anses, Laboratoire de Lyon, Unité Epidémiologie, Lyon, France
(2) Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France


Partager :

Julien Cauchard 1, Sylvain Falala 2,3, Laure Bournez 4, Alizé Mercier 2,3
 
(1) Anses, Laboratoire de Lyon, Unité Epidémiologie, Lyon, France
(2) Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France


Partager :

Alizé Mercier (1), Julien Capelle (2), Nicolas Gaidet (2), Alexandre Caron (2), Elena Arsevska (1)
(1) Cirad CMAEE Montpellier, France
(2) Cirad AGIRs Montpellier, France

Depuis décembre 2015, des foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IA HP) et faiblement pathogène (IAFP) continuent d’être rapportés à l’OIE à travers le monde. Comme dans les précédents rapports de janvier 2015, de mai 2015 et de novembre 2015 publiés dans le Centre de ressources de la Plateforme ESA (CdR), pour la période entre décembre 2015 et avril 2016 (point fait au 07  avril 2016), on distingue quatre groupes de pays touchés (Tableau 1), dont trois groupes affectés par l’IA HP (l'Amérique centrale et du Nord, l’Afrique et l’Asie du Sud-Est). Les données utilisées dans le cadre de cette synthèse proviennent uniquement de sources officielles.

Article au format PDF: 


Partager :

Pages

 

Liens utiles

Organismes Internationaux

  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 

Organismes Nationaux

  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)

Plateformes de veille Internet

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.