Deux nouveaux foyers de fièvre aphteuse de sérotype A en Algérie

Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France
Anses, Laboratoire de Santé Animale de Maisons-Alfort, UMR1161, LNR/OIE Fièvre aphteuse
 


Source : OIE (06/04/17), promed (09/04/17), LR FAO (10/04/17)
Dates de suspicion du premier foyer : 24 mars 2017
 


Deux nouveau foyers de fièvre aphteuse sérotype A à Medea et Borj Bou Arreridj ont été déclarés par l’Algérie (OIE - 6 avril 2017). Ces foyers sont situés respectivement à 270 et 480 km à l’est du foyer primaire de Relizane notifié le 31 mars 2017 (Figure 1). Ces deux derniers foyers ont atteint deux élevages détenant trois et treize bovins respectivement.
Pour le total des trois foyers, le taux de morbidité apparent est de 42,8%.
 

 
Figure 1: Foyers de fièvre aphteuse algérien en 2017 (source: OIE www.OIE)
 
En attendant l’identification de la souche circulante qui permettra notamment de fournir le vaccin adapté à cette souche, le risque d’apparition à court terme d’autres foyers n’est pas négligeable.
Il est à noter que l’Algérie avait été reconnue indemne de FA par l’OIE, avec un dernier foyer recensé le 3 mai 2015 (il s’agissait d’un virus de sérotype O). Une surveillance de routine ainsi qu’une surveillance ciblée sont maintenues dans le pays et la maladie est à déclaration obligatoire aussi bien dans la faune domestique que dans la faune sauvage.
 
Typage de la souche
Les prélèvements de terrain ont été envoyés au laboratoire OIE de référence en Italie (IZSLER) pour confirmation du sérotype et caractérisation de la souche. Le sérotype A a été confirmé.
L’isolement viral a été réalisé et les résultats du séquençage ont été transmis au laboratoire de Pirbright (laboratoire mondial de référence pour la FAO). L’arbre phylogénétique a mis en évidence une souche du sérotye A, topotype Afrique, lignage G-IV proche de la souche africaine Nigéria-2015 (homologie 98,4%) http://www.wrlfmd.org/fmd_genotyping/africa/alg.htm. Le laboratoire italien a prévu l’envoi de la souche au laboratoire de Pirbright afin de mener au plus vite les tests de vaccine matching.
Ces informations sont encourageantes à double titre : i. contrairement à ce qui pouvait être craint, la souche circulante est éloignée de la souche GVII asiatique contre laquelle aucune couverture vaccinale n’existe actuellement, ii. les autorités vétérinaires algériennes ont réagi extrêmement rapidement par rapport à l’épizootie de 2014/2015 pour caractériser la souche et préparer ainsi la réponse prophylactique adaptée.

Article au format PDF: 


Partager :
 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.