New York : Détection de virus influenza aviaire IAFP H7N2 chez des félins et transmission à l’Homme


Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France


LNR influenza aviaire, Anses Ploufragan - France
 



Sources : OIE, Promed (NYCACC 18/12/2016)


Des cas de détection et transmission du virus influenza aviaire (IA) de sous-type H7 (différent des sous-types circulant actuellement en Europe) chez des félins ont été signalés en décembre 2016 aux Etats-Unis (IA faiblement pathogène – ou IAFP – H7N2).

Aux Etats-Unis, le virus IAFP H7N2 a été signalé le 15 décembre chez 45 chats d’un refuge à Manhattan. La majorité des chats étaient guéris au bout d’une semaine, sauf un chat âgé qui a été euthanasié suite à des complications respiratoires dues à des problèmes de santé préexistants. C’est la première fois que ce virus est détecté et transmis chez des chats domestiques. Du 12 au 22 décembre, plus d’une centaine de chats hébergés dans divers refuges de New-York ont été testés positifs au virus H7N2, ce qui était attendu étant donné la contagiosité du virus et les échanges de chats entre refuges. Les chats malades ont été placés en quarantaine et devraient tous guérir.

Le 22 décembre, le virus H7N2 a ensuite été signalé chez un vétérinaire newyorkais en contact avec les chats malades du refuge. C’est un premier cas de contamination humaine par un félin infecté par un virus H7N2. L’homme présentait des troubles respiratoires modérés et a guéri rapidement. Le contrôle de 350 personnes ayant pu être en contact avec les chats des divers refuges n’a pas permis de détecter d’autres contaminations humaines. Toutefois, ce n’est pas le premier cas documenté de contamination humaine d’un virus H7N2 aux Etats-Unis : un cas avait été déclaré chez un fermier en contact avec des poulets en 2002, et un autre cas de source inconnue en 2003, tous deux ayant guéri. De plus, au Royaume-Uni en 2007, 4 cas d’infections humaines bénignes à influenza virus de type A ont également été associés à un foyer H7N2 FP en élevage de volailles.

Références :

NYC DOHMH 2016 Health Alert #52: Update on Avian Influenza A H7N2 Infection in Cats in NYC Shelters

FREIDL et al. 2014, Influenza at the animal–human interface: a review of the literature for virological evidence of human infection with swine or avian influenza viruses other than A(H5N1). Euro Surveill. 2014;19(18):pii=20793. Article DOI: http://dx.doi.org/10.2807/1560-7917.ES2014.19.18.2079

Article au format PDF: 


Partager :
 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.