Actualités

Mots-clés: 

cow13 vincent desjardinLe virus de Schmallenberg a provoqué jusqu’à présent en France des anomalies fœtales bien identifiées (syndrome arthrogrypose–hydranencéphalie) ainsi que des avortements chez les petits et grands ruminants. L’atteinte aiguë sur les bovins est à ce jour prouvée sur le territoire national. Elle se traduit par un syndrome comprenant : hyperthermie (40-41°C), avec le cortège abattement, baisse de production sévère, anorexie, avec une rémission rapide. Les signes digestifs de diarrhée décrits par les néerlandais ne sont pas relatés en France dans les cas décrits aujourd’hui.

Les données cliniques sur cette atteinte aiguë sont assez lacunaires et dans le cadre des activités de la Plateforme d’épidémiosurveillance, une étude destinée à préciser le tableau clinique et une étude d’investigation sérologique et virologique sur les foyers rencontrés seront menées par la SNGTV et le Laboratoire de santé animale de l'Anses Maisons-Alfort, avec une participation financière de la DGAl.

Télécharger le protocole d'enquête

Télécharger le questionnaire


Partager :


Un cas de brucellose a été confirmé en Haute-Savoie le 6 avril 2012, dans une exploitation bovine laitière, suite à un avortement. La souche bactérienne, Brucella melitensis biovar 3 a été isolée dans le lait de la vache ayant avorté. L’exploitation a été placée sous arrêté préfectoral portant déclaration d'infection (APDI) et tous les bovins du troupeau seront abattus dans les meilleurs délais. Des analyses complémentaires seront menées dans le troupeau infecté pour évaluer l'étendue de l'infection.

Les produits au lait cru fabriqués avec le lait du troupeau sont retirés du marché et sont rappelés auprès des consommateurs par des affichettes sur les lieux de vente et par un communiqué de presse.

 


Partager :


Les investigations menées suite à la déclaration d’un foyer belge ont permis de mettre en évidence  un cas de brucellose bovine en France dans une exploitation du département du Pas-de-Calais. Cette exploitation a reçu un animal infecté en provenance du foyer belge découvert début mars dans la province de Namur.

L’intégralité du troupeau sera prochainement abattu.

 


Partager :


Un cas de brucellose à Brucella abortus a été diagnostiqué dans une exploitation bovine belge de la province de Namur le 2 mars 2012. La notification à l'OIE a été faite le 19 mars 2012. Suite à ce premier foyer, trois autres exploitations ont été déclarées comme foyers. Ces trois foyers découlent tous du premier. Quatre foyers ont donc été identifiés au total : trois dans la province de Namur et un dans la province de Flandre orientale. Voir le point de situation de l'AFSCA du 13 avril 2012.

 


Partager :

30 mai 2012 : cas bovins confirmés au Danemark (communiqué)

 

Enquete sérologique dans les populations exposées au SBV

Une enquête sérologique conduite aux Pays-Bas auprès de (301) personnes ayant pu être exposées au virus SBV (individus travaillant ou résidant dans des fermes atteintes, vétérinaires ayant été en contact avec des ruminants infectés) n’a pas permis de mettre en évidence d’anticorps anti-SBV (Promed).

Virus SBV identifié sur des Culicoides en Italie

La présence du virus SBV a été identifiée sur trois lots de Culicoides du complexe Obsoletus piégés dans le nord de l’Italie entre septembre et novembre 2011 en Vénétie et Frioul-Vénétie julienne [I. Caporale]

Avis du BfR sur le risque de transmission du SBV à l’homme

L’Institut fédéral allemand pour l’évaluation des risques (BfR) estime qu’on ne peut pas s’attendre à ce que le virus SBV soit transmissible à l’homme par contact direct, par le viande ou par le lait (Résumé de l’avis , Avis détaillé – en allemand)
 

02 avril 2012. Résultat d’une enquête sérologique SBV au sein de populations humaines exposées en Allemagne

 

Une étude réalisée par l'Institut Robert Koch n’a pas permis la mise en évidence d’anticorps anti-SBV chez une soixantaine d’éleveurs ovins et bovins dans les zones atteintes [RKI]. Aucun cas d’infection ou de maladie associée au virus SBV n’a été rapporté chez l’homme depuis la première identification de ce virus.


Partager :

Face à la situation actuelle de la tuberculose bovine, le réseau de surveillance Sylvatub a été constitué, afin d'estimer la présence de la tuberculose bovine dans la faune sauvage sur le territoire métropolitain (NS 2011-8214 du 20/09/20111).

Cet article présente les objectifs du réseau Sylvatub ainsi que les différentes mesures de surveillance à mettre en oeuvre dans les départements en fonction du niveau de risque estimé (organisation, circuit d'information, ...).

 

 

 


Partager :

Pages

 

Liens utiles

Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.