Actualités

Pour consulter cette note au format .pdf, cliquez ICI

La surveillance des ateliers de sélection-multiplication, mise en place au cours du 1er semestre 2016 sur le territoire national et désormais achevée, a reposé :
-chez les galliformes (poules et dindes), sur une inspection clinique des animaux et la réalisation de 20 prises de sang pour dépistage sérologique. Cette surveillance devait être exhaustive en zone de restriction (ZR) et ciblait un taux de prévalence limite (TPL) de 1 % en inter-élevage (risque d'erreur de 5%) en zone indemne (ZI).


Partager :

L'Observatoire et suivi des causes d'avortements chez les ruminants (Oscar) est un dispositif qui vise à colliger et valoriser les résultats du diagnostic différentiel des avortements chez les ruminants. A cet effet, des protocoles standardisés ont été élaborés en fonction des connaissances et des outils actuellement disponibles. La finalité de ce dispositif est d'améliorer la connaissance des causes infectieuses des avortements, afin d'adapter les mesures de diagnostic, de prévention et de lutte.

Télécharger la plaquette de présentation du dispositif
 


Partager :
La situation épidémiologique de l’Influenza aviaire H5 en France n’a pas évolué depuis le 28/04/2016.
Au 30 mai 2016, 93 foyers d’IA H5 ont été comptabilisés dont 77 foyers d’IA H5 HP et 16 foyers d’IA H5 FP, soit aucun foyer supplémentaire depuis la note de synthèse datant du 03/05/2016.

Pour consulter cette note au format .pdf cliquez ICI


Partager :
Alizé Mercier (1,2), Renaud Lancelot (1,2)
 
(1) Cirad, UMR Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes (CMAEE), Montpellier, France
(2)    Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France
 
Le 27 mai 2016, l’OIE a rendu public un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5N1 à Yaoundé au Cameroun. Le dernier foyer d’IAHP au Cameroun avait été déclaré dans le Nord du pays le 12 mars 2006 et était aussi de sous-type H5N1.

Partager :

Mots-clés: 

Alizé Mercier (1,2), Julien Cauchard (3), Didier Calavas (3)
 
(1) Cirad, UMR Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes (CMAEE), Montpellier, France
(2) Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France
(3) Unité Epidémiologie, Anses-Lyon, France
 
L’Institut vétérinaire norvégien (Norwegian Veterinary Institute - NVI) a rendu public le 25 mai 2016 la confirmation d’un cas de maladie à prion chez un élan (Alces alces) en Norvège (http://www.vetinst.no/Nyheter/Chronic-Wasting-Disease-CWD-Prionsjukdom-paavist-hos-en-norsk-elg). C’est le deuxième cas de dépérissement chronique des cervidés (chronic wasting disease – CWD) déclaré en Europe, et le premier cas identifié chez un élan.

Partager :

Laure Bournez, Corinne Sailleau, Claire Garros, Emmanuel Bréard, Renata Servan Almeida, Aurélie Pédarrieu, Geneviève Libeau, Stephan Zientara, Gina Zanella, Soline Hosteing, Pascal Hendrikx, Didier Calavas,  Anne Bronner, Isabelle Tourette, Françoise Dion, Emmanuel Garin, Alexandra Troyano-Groux, Stéphanie Desvaux, Alexandre Fediaevsky, Lisa Cavalerie

Pour consulter cette note au format .pdf cliquez ICI

Depuis la confirmation du premier foyer de FCO le 11 septembre 2015, la surveillance de la maladie, dont l’objectif est la détection des élevages infectés et l’estimation de la distribution géographique du virus en France, repose sur plusieurs modalités (...)

Partager :


Sur les nouvelles cartes diffusées par le LNR italien, au 24 mai 2016, 35 ruchers ont été inspectés en Calabre et 128 en Sicile (points verts).
Afin de détecter la présence du coléoptère dans l’environnement,  des nuclei sentinelles ont été notamment placés sur des sites où des ruchers avaient été précédemment trouvés positifs et détruits (en  violet sur les cartes).
Le 2 mai 2016, 9 Aethina tumida adultes ont été découverts dans un de ces nuclei sentinelles, situé dans la municipalité de Gioia Tauro en Calabre (croix violette).
A ce jour, aucun petit coléoptère de la ruche n’a été détecté en Sicile en 2016.


Partager :

Adeline Huneau-Salaün (1), Marie-Cécile Moisson (2), Manon Hamon (2), Eric Niqueux (4), Axelle Scoizec (5), Audrey Schmitz (4), François-Xavier Briand (4), Virginie Michel (1), Alexandre Fediaevsky (2), Sophie Le Bouquin (1), Anne Bronner (2)
(1) Unité Epidémiologie Anses-Ploufragan (2) DGAl  (3) Unité UCAS, Anses, Direction des laboratoires (4) Unité Virologie, Laboratoire National de Référence, Anses-Ploufragan (5) DRAAF Aquitaine – SRAL, (6) Unité Epidémiologie Anses-Lyon

Pour consulter cette note au format .pdf, cliquez ICI


Partager :

Mots-clés: 

Alizé Mercier (1,2), Julien Cauchard (3), Elena Arsevska (1,2), Renaud Lancelot (1,2)
 
(1) Cirad, UMR Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes (CMAEE), Montpellier, France
(2) Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France
(3) Unité Epidémiologie, Anses-Lyon, France
 
Depuis la dernière mise à jour du 05 mai 2016, la dermatose nodulaire contagieuse bovine (DNCB) continue sa progression dans le sud des Balkans avec 18 nouveaux foyers déclarés en Grèce, 46 nouveaux foyers en Bulgarie et trois nouveaux foyers en Macédoine. Le risque de propagation dans la région reste élevé, et certains experts prévoient que la maladie atteigne la Serbie et l’Albanie d’ici un à deux mois.

Partager :

Sur les nouvelles cartes diffusées par le LNR italien, au 9 mai 2016, 35 ruchers ont été inspectés en Calabre et 102 en Sicile (points verts).
Afin de détecter la présence du coléoptère dans l’environnement,  des nuclei sentinelles ont été notamment placés sur des sites où des ruchers avaient été précédemment trouvés positifs et détruits (en  violet sur les cartes).
Le 2 mai 2016, 9 Aethina tumida adultes ont à nouveau été découverts dans un de ces nuclei sentinelles, situé dans la municipalité de Gioia Tauro en Calabre. Il s’agit du rucher déjà détecté positif le 21 avril dernier (croix violette).
A ce jour, aucun petit coléoptère de la ruche n’a été détecté en Sicile en 2016.


Partager :

Pages

 

Liens utiles

Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.