Caraïbe

 

J. Pradel (1) (jennifer.pradel@cirad.fr), P.D Bedford (2), C. Lazarus (3), V. Gongora (4), G. Ellis (5), P. Morales (6), M. Trotman (7), N. Surujbally (8), B. Bradford (9), K. Hackshaw (10) dans le cadre de la Veille Sanitaire Internationale

 

Sieste porcineDans la Caraïbe, seule la République Dominicaine a rapporté des foyers de DEP : un foyer primaire en Novembre 2013, puis 6 autres entre Février et Mars 2014, tous dans le bassin de production porcine le plus important du pays (dans le nord). Plus de 39 000 cas et plus de 26 000 morts ont été rapporté dans une population de près de 310 000 animaux. Les pertes sont estimées à plus de 1,8 millions de dollars. L’origine du foyer n’a pas pu être déterminée mais les mesures de biosécurité, la vigilance et la protection des élevages ont été nettement renforcées et des mesures de restriction des mouvements d’animaux ont été prises. La République Dominicaine a notifié l’OIE des cas en Juin 2014 (OIE, voir figure). A ce jour, l’épidémie semble ralentir, mais il reste toujours un foyer actif.


Partager :
 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.