Corse

Mots-clés: 


Fanny Pandolfi 1*, Gina Zanella 2, Emmanuel Bréard 3, Corinne Sailleau 3, Lisa Cavalerie 1, Marie Grandcollot-Chabot 1, Sidonie Lefebvre 4, Didier Calavas 5*, Anne Bronner 1*

Article au format PDF: 


Partager :
Fanny Pandolfi (1), Gina Zanella (2), Emmanuel Bréard (3), Corinne Sailleau (3), Anne Simon (1), Lisa Cavalerie (1), Sidonie Lefebvre (4), Didier Calavas (5), Anne Bronner (1)

(1)    DGAl, Bureau de la santé animale, Paris, France

Article au format PDF: 


Partager :

Mots-clés: 

Un foyer de FCO à sérotype 4 a été confirmé par le LNR de l'Anses en Corse-du-Sud à Bonifacio.

Partager :

Chevre P OliBacLe Laboratoire national de référence (LNR) en matière de virologie de la fièvre catarrhale ovine (FCO), le Laboratoire de santé animale de l'Anses Maisons-Alfort, pourrait avoir isolé un nouveau sérotype de la FCO en Corse.

Au début du mois de mai 2014, le LNR a reçu 56 prélèvements sanguins de caprins détenus dans un centre de sélection en Corse, pour contrôle de routine avant retour des animaux dans leurs élevages d'origine. Ces animaux ne présentaient aucun signe clinique évocateur de la FCO. Suite à ces analyses, 51 animaux se sont avérés positifs au test générique (RT-PCR de groupe) détectant le virus de la FCO quel que soit le sérotype, mais négatifs vis à vis du test spécifique (RT-PCR de typage) ciblant le sérotype 1, qui circule actuellement en Corse. Toutes les autres RT-PCR de typage disponibles (2, 4, 8, 9, 16) se sont, elles aussi, révélées négatives. Il arrive que des PCR de typage soient négatives malgré une PCR de groupe positive, notamment lorsque la quantité de virus dans le prélèvement est trop faible. Toutefois, ce cas de figure est rare, ce qui n'est pas cohérent avec le nombre important de prélèvements positifs trouvés dans ce cas. Le LNR a donc procédé à un séquençage du virus, qui a révélé la présence de segments de gènes différents de tous les sérotypes de la FCO connus.


Partager :

Mots-clés: 

Bilan sur la réémergence de la FCO en Corse présenté aux journées scientifiques 2014 de l'Association pour l'Étude de l'Épidémiologie des Maladies Animales (AEEMA) par Corinne Sailleau (Anses Laboratoire de santé animale, Laboratoire national de référence pour la FCO)

Consulter le bilan


Partager :

PT004310Jean-Baptiste Perrin, Mélanie Gallois, Corinne Sailleau, Emmanuel Bréard, Cyril Viarouge, Thomas Clément, Hélène Guis, Morgane Dominguez, Pascal Hendrikx, Stéphan Zientara, Didier Calavas 
Le 2 septembre 2013, des signes cliniques évocateurs de fièvre catarrhale ovine (FCO) ont été observés dans deux élevages ovins en Corse. Les analyses du laboratoire national de référence en virologie pour la FCO ont confirmé la présence du sérotype 1 du virus de la FCO. L’épizootie s’est ensuite propagée à l’ensemble de l’île. Au 12 novembre 2013, plus de 120 élevages, essentiellement ovins, étaient déclarés infectés. L’impact de la maladie dans ces élevages a été très variable. La localisation des premiers foyers dans le sud de l’île et le séquençage du virus suggèrent que le virus a été introduit depuis la Sardaigne. Pour lutter contre cette épizootie, l’État a mis en place une campagne de vaccination obligatoire de l’ensemble de la population ovine, caprine et bovine de l’île. [Lire l'article]


Partager :

crédit photo : www.flickr.com (¯`¤.TheSnake.¤´¯) Au 5 novembre 2013, 123 foyers de FCO à BTV-1 ont été confirmés en Corse par le laboratoire national de référence de l'Anses Maisons-Alfort, dont 68 dans le département de Haute Corse et 55 dans le département de Corse du Sud. Au total, 91.5% des foyers confirmés sont des élevages ovins, 5% des élevages caprins et 3.5% élevages bovins.

Une campagne de vaccination généralisée, obligatoire et prise en charge par l'État, a été organisée afin d'enrayer la propagation du virus. Cette campagne, d'une durée de six mois, concerne les espèces bovine, ovine et caprine.

La surveillance clinique se poursuit, de manière à identifier les nouveaux cas et suivre l'évolution du nombre de foyers. La surveillance programmée en abattoir, qui visait à démontrer l'absence de circulation virale, a été quant à elle été interrompue. Un nouveau dispositif de surveillance programmée sera défini en 2014, selon l'évolution de la situation sanitaire.

L'introduction du sérotype 1 de la FCO en Corse montre l'importance de maintenir un haut degré de vigilance clinique vis-à-vis de cette maladie. Les éleveurs et les vétérinaires de France continentale doivent rester vigilants et informer leur DDcsPP sans délai s'ils observent des signes cliniques évocateurs de FCO, la surveillance clinique restant l’un des moyens de détection les plus précoces en zone indemne [Signes cliniques évocateurs de FCO].


Partager :

L’Anses a été saisie en septembre 2013 par la direction générale de l’Alimentation (DGAl) d’une demande d’évaluation des mesures de gestion pouvant être appliquées aux foyers de FCO à BTV-1 en Corse : consulter l'avis correspondant


Partager :

altLa présence du virus de la FCO, sérotype 1, a été confirmée en Corse du Sud le 05/09/2013 par le LNR Anses - Maisons Alfort, après la notification le 02/09/2013 de suspicions cliniques dans deux élevages.

A ce jour, quatre foyers sont confirmés et une dizaine d'autres sont suspects. Ces élevages ont été placés sous surveillance, et les animaux sensibles présents dans les élevages confirmés vont être vaccinés, conformément à la réglementation actuellement en vigueur. Les dérogations permettant aux animaux provenant de Corse d'être déplacés sur le continent avec des contraintes allégées par rapport à la réglementation européenne sont supprimées.

L'apparition de ces foyers ne remet pas en cause le statut indemne de la France continentale.


Partager :
 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.