Equidés

Sylvie Lecolinet 1, Cécile Beck 1, Marie Grandcollot-Chabot 2, Anne Bronner 2*, Didier Calavas 3*
Auteur correspondant : 
sylvie.lecolinet@anses.fr
1  Anses, Laboratoire de santé animale, Laboratoire national de référence West Nile, Maisons-Alfort, France
2  Direction générale de l’Alimentation, Bureau de la santé animale, Paris, France
3  Anses, Laboratoire de Lyon, Unité Epidémiologie, Lyon, France
* Membre de l’équipe de coordination de la Plateforme ESA

Suite à l'identification de deux patients dans le département des Alpes-Maritimes (Nice et Vence) ayant développé une forme pseudo-grippale d'infection à virus West Nile en août/septembre 2017 (Encadré), une enquête à l'initiative de

Article au format pdf: 


Partager :

    Sylvie Lecollinet, LNR West Nile et peste équine, ANSES, Laboratoire  de Santé Animale de Maisons-Alfort dans le cadre de la veille sanitaire internationale

Moustique tigre

Point épidémiologique au 26 juillet 2014

Les premiers cas d'infection au virus West Nile dans les Balkans en 2014 ont été récemment notifiés : l’infection a été confirmée chez deux chevaux sentinelles (sans symptômes cliniques) en Croatie (le 23 juillet 2014) et chez un cheval sentinelle en Grèce (le 27 juin 2014) (OIE, voir figures 1 et 2) et 15 cas probables et 1 cas confirmé ont été enregistrés chez l’homme au 24 juillet 2014 en Bosnie-Herzégovine et en Serbie (ECDC, voir figure 3).

Ces cas humains et équins se sont déclarés tôt par rapport aux autres années. En effet, dans la région des Balkans la saison habituelle est plutôt les mois d'août-septembre. Les inondations exceptionnelles qu’ont connues la Serbie, la Bosnie-Herzégovine et la Croatie en mai dernier ont pu fournir des conditions propices à l’éclosion et à la prolifération des moustiques Culex, principaux vecteurs du virus West Nile.

    La situation épidémiologique est suivie avec attention et fait actuellement l’objet de publication régulière des bilans épidémiologiques.


Partager :
 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.