France


Les investigations menées suite à la déclaration d’un foyer belge ont permis de mettre en évidence  un cas de brucellose bovine en France dans une exploitation du département du Pas-de-Calais. Cette exploitation a reçu un animal infecté en provenance du foyer belge découvert début mars dans la province de Namur.

L’intégralité du troupeau sera prochainement abattu.

 


Partager :


altLa DGAL a demandé en juin 2011 à la Plateforme nationale de surveillance épidémiologique en santé animale de réaliser l'évaluation du dispositif national de surveillance de la tuberculose bovine. Cette évaluation a été réalisée de juin à août 2011 en Bourgogne en utilisant  la méthode OASIS. la Bourgogne a été choisie pour initier cette évaluation en raison de la diversité des situations épidémiologiques, des enjeux et des modalités de surveillance mis en place dans les quatre départements.

Les résultats de cette évaluation ont été présentés le 2 mars 2012 à l'ensemble des acteurs du dispositif bourguignon et sont téléchargeables ci-dessous :

L'évaluation du dispositif national sera achevée en avril 2012.


Partager :

Une étude a été menée par l'intermédiaire du réseau des Groupements de défense sanitaire (GDS) avec l'appui de l'Anses dans le cadre de la Plateforme nationale de surveillance épidémiologique en santé animale dans les foyers confirmés atteints par le virus Schmallenberg.

Un système de saisie en ligne des résultats de l'enquête permet d'effectuer un traitement régulier des données. A la date du 12 septembre 2012, les enquêtes ont été réalisées dans 574 élevages de petits ruminants et dans 510 élevages bovins. Ceci permet d'avoir une première vision de l'impact de la maladie dans les élevages touchés. Vous pouvez consulter le traitement intermédiaire des données par le lien ci-dessous.

Bovins Télécharger le traitement intermédiaire bovin n°3 du 12/09/2012

Ovins Télécharger le traitement intermédiaire ovin n°4 du 14/06/2012

Bovins

Télécharger le traitement intermédiaire bovin n°2 du 14/06/2012

Télécharger le traitement intermédiaire bovins n°1 du 07/05/2012


Partager :

Mots-clés: 

Archives des points de situation hebdomadaires sur le nombre de foyers de SBV confirmés en Europe, depuis janvier 2012 (bilans dressés à partir des données officiellement diffusées par les pays atteints)

Points de situation mensuels

 


Partager :

30 mai 2012 : cas bovins confirmés au Danemark (communiqué)

 

Enquete sérologique dans les populations exposées au SBV

Une enquête sérologique conduite aux Pays-Bas auprès de (301) personnes ayant pu être exposées au virus SBV (individus travaillant ou résidant dans des fermes atteintes, vétérinaires ayant été en contact avec des ruminants infectés) n’a pas permis de mettre en évidence d’anticorps anti-SBV (Promed).

Virus SBV identifié sur des Culicoides en Italie

La présence du virus SBV a été identifiée sur trois lots de Culicoides du complexe Obsoletus piégés dans le nord de l’Italie entre septembre et novembre 2011 en Vénétie et Frioul-Vénétie julienne [I. Caporale]

Avis du BfR sur le risque de transmission du SBV à l’homme

L’Institut fédéral allemand pour l’évaluation des risques (BfR) estime qu’on ne peut pas s’attendre à ce que le virus SBV soit transmissible à l’homme par contact direct, par le viande ou par le lait (Résumé de l’avis , Avis détaillé – en allemand)
 

02 avril 2012. Résultat d’une enquête sérologique SBV au sein de populations humaines exposées en Allemagne

 

Une étude réalisée par l'Institut Robert Koch n’a pas permis la mise en évidence d’anticorps anti-SBV chez une soixantaine d’éleveurs ovins et bovins dans les zones atteintes [RKI]. Aucun cas d’infection ou de maladie associée au virus SBV n’a été rapporté chez l’homme depuis la première identification de ce virus.


Partager :

Pages

 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.