Oasis

A la demande de la DGAl, une évaluation du dispositif de surveillance des mortalités massives aiguës des abeilles en France par la méthode Oasis a été coordonnée par l'Anses dans le cadre de la Plateforme ESA. Cette évaluation s'est déroulée de mai à juillet 2017. Les évaluateurs ont rencontré 62 personnes impliquées à différents niveaux de la surveillance, que ce soit dans les instances centrales de leur organisme ou dans l'une des quatre régions visitées par les évaluateurs et choisies pour la diversité de leur production apicole (Pays de la Loire, Bretagne, Auvergne - Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine).
Les résultats de la surveillance ont été présentés le jeudi 26 octobre 2017 à l'occasion de la tenue du comité d'experts apicoles du Cnopsav. Le rapport complet de cette évaluation est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous.
 

Article au format pdf: 


Partager :

PT004310

Pascal Hendrikx, Rozenn Souillard, Meyada Benkacimi, Didier Boisseleau, Hélène Sadones

Une évaluation du dispositif de surveillance national des  pestes aviaires a été effectuée à l’aide de la méthode OASIS (outil d'analyse des systèmes de surveillance) dans le cadre des activités de la Plateforme ESA. Les principaux acteurs  du dispositif ont été consultés à l’échelon central, ainsi que  dans quatre départements représentatifs, selon différentes situations épidémiologiques et modalités de surveillance.  Les résultats indiquent une surveillance globale de bonne  qualité et permettent d’identifier des pistes d’amélioration  dans les domaines de l’animation, du renforcement de la  surveillance événementielle des oiseaux sauvages, de la  gestion des suspicions et de la gestion des données.

Télécharger l'article du BE

Télécharger le rapport d'évaluation 


Partager :

Mots-clés: 


Partager :

poultry5 unitedsoybeanboard flickrLa Direction générale de l’alimentation (DGAl) a demandé, dans le cadre des activités de la Plateforme ESA, la réalisation d’une évaluation du dispositif de surveillance des pestes aviaires en France métropolitaine en utilisant la méthode OASIS. Une équipe d'évaluation a été constituée avec trois personnes externes (Anses) et deux personnes du gestionnaire du dispositif de surveillance (DGAl).

Le groupe de suivi pestes aviaires de la Plateforme ESA a été chargé de suivre l’avancement de cette évaluation, assurer une organisation fluide des différentes étapes du travail et de suivre la mise en place des modifications demandées par la DGAl sur la base de cette évaluation.

Télécharger le rapport d'évaluation


Partager :

Mots-clés: 

La DGAL a demandé en juin 2011 à la Plateforme nationale de surveillance épidémiologique en santé animale de réaliser l'évaluation du dispositif national de surveillance de la tuberculose bovine. Cette évaluation a été réalisée de juin à août 2011 en Bourgogne en utilisant  la méthode OASIS. la Bourgogne a été choisie pour initier cette évaluation en raison de la diversité des situations épidémiologiques, des enjeux et des modalités de surveillance mis en place dans les quatre départements.


Partager :

Crédit photo : G-rome/ www.flickr.comRepamo est un réseau de surveillance de l’état de santé des mollusques du littoral français métropolitain sur gisements naturels et en élevage. Une évaluation de ce réseau a été réalisée à l’aide de l’outil OASIS entre février et avril 2012. Toutes les catégories d’acteurs de la surveillance ont été rencontrées à l’échelon national et dans plusieurs départements (Calavados, Charentes-Maritime, Manche). Les résultats de l’évaluation mettent en évidence des points forts parmi lesquels la solidité du réseau de partenaires et la qualité de l’organisation technique et de la mise en œuvre opérationnelle de la surveillance. La restructuration des modalités de surveillance a été identifiée comme la toute première priorité d’amélioration en lien avec une redéfinition des réalisations attendues du Repamo par les différentes parties prenantes.

Consulter les termes de références de l'évaluation

Télécharger le rapport d’évaluation

Télécharger la présentation des résultats de l'évaluation faite aux journées annuelles du Repamo (10 octobre 2012)


Partager :

Cow21 moyenUne évaluation du dispositif de surveillance de la tuberculose bovine en France a été réalisée dans un contexte de recrudescence des foyers de cette maladie. L’évaluation a été réalisée à l’aide de l’outil OASIS entre juin 2011 et mars 2012.

Toutes les catégories d’acteurs de la surveillance ont été rencontrées à l’échelon national et dans plusieurs régions ou départements (Bourgogne, Camargue et Somme). Les résultats de l’évaluation mettent en évidence des points forts parmi lesquels l’animation centrale et décentralisée, le réseau de laboratoire, les outils et modalités de surveillance et la surveillance de la faune sauvage. Les priorités d’améliorations concernent le pilotage à l’échelon national et régional, la gestion et le traitement des données, la formation des vétérinaires sanitaires, certains outils et modalités de surveillance ainsi que leur acceptabilité.


Partager :

Mots-clés: 

Repamo est un réseau de surveillance de l’état de santé des mollusques du littoral français métropolitain sur gisements naturels et en élevage. Une évaluation de ce réseau a été réalisée à l’aide de l’outil OASIS entre février et avril 2012. Toutes les catégories d’acteurs de la surveillance ont été rencontrées à l’échelon national et dans plusieurs départements (Calavados, Charentes-Maritime, Manche).


Partager :

Repamo est un réseau de surveillance de l’état de santé des mollusques du littoral français métropolitain sur gisements naturels et en élevage. Une évaluation de ce réseau a été réalisée à l’aide de l’outil OASIS entre février et avril 2012. Toutes les catégories d’acteurs de la surveillance ont été rencontrées à l’échelon national et dans plusieurs départements (Calavados, Charentes-Maritime, Manche). Les résultats de l’évaluation mettent en évidence des points forts parmi lesquels la solidité du réseau de partenaires et la qualité de l’organisation technique et de la mise en œuvre opérationnelle de la surveillance. La restructuration des modalités de surveillance a été identifiée comme la toute première priorité d’amélioration en lien avec une redéfinition des réalisations attendues du Repamo par les différentes parties prenantes.

Consulter les termes de références de l'évaluation

Télécharger le rapport d’évaluation


Partager :


altLa DGAL a demandé en juin 2011 à la Plateforme nationale de surveillance épidémiologique en santé animale de réaliser l'évaluation du dispositif national de surveillance de la tuberculose bovine. Cette évaluation a été réalisée de juin à août 2011 en Bourgogne en utilisant  la méthode OASIS. la Bourgogne a été choisie pour initier cette évaluation en raison de la diversité des situations épidémiologiques, des enjeux et des modalités de surveillance mis en place dans les quatre départements.

Les résultats de cette évaluation ont été présentés le 2 mars 2012 à l'ensemble des acteurs du dispositif bourguignon et sont téléchargeables ci-dessous :

L'évaluation du dispositif national sera achevée en avril 2012.


Partager :

Pages

 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.