poisson

Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France
J-F Baroiller – Cirad, UMR Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM), Montpellier – France
L. Bigarré & T. Morin – Anses, Laboratoire de Ploufragan-Plouzané – France


Source : OIE, communiqué de presse de la FAO (26/05/2017 - lien), ProMED (29/05/2017 et 21/06/2017)
 
La FAO a récemment tiré la sonnette d’alarme au sujet du virus du tilapia lacustre (Tilapia Lake Virus, TiLV), un virus très contagieux de la famille des Orthomyxoviridae, qui se répand au sein des populations sauvages et domestiques de tilapias.

Article au format pdf: 


Partager :
Françoise Pozet

Santé animale, Laboratoire départemental d’analyses du Jura, Poligny - France
Auteur correspondant : fpozet@jura.fr

Mots clés : Ranavirus, batraciens, Batrachochytrium dendrobatidis

Au-delà des agressions environnementales dues au climat et aux pollutions, les amphibiens sont la cible de bio-agresseurs de plus en plus pathogènes et à diffusion planétaire du fait du commerce international d’animaux à sang-froid, l’oomycète Batrachochytrium dendrobatidis et les Ranavirus, sont responsables de fortes mortalités dans la faune sauvage en Europe France comprise, et à travers le monde, parfois lors d’infections simultanées.

Article au format pdf: 


Partager :
 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.