surveillance

Résumé : En 2016, 309 visites d’élevage (267 élevages différents) ont été réalisées dans le cadre de Résavip dans douze (anciennes) régions et 28 départements. Ce nombre a augmenté d’environ 10 % par rapport aux trois dernières années. Le suivi des indicateurs de fonctionnement montre que les étapes clés du fonctionnement du réseau se sont améliorées depuis 2015.

Partager :
A la demande de la DGAl, une évaluation du dispositif de surveillance des mortalités massives aiguës des abeilles en France par la méthode Oasis a été coordonnée par l'Anses dans le cadre de la Plateforme ESA. Cette évaluation s'est déroulée de mai à juillet 2017. Les évaluateurs ont rencontré 62 personnes impliquées à différents niveaux de la surveillance, que ce soit dans les instances centrales de leur organisme ou dans l'une des quatre régions visitées par les évaluateurs et choisies pour la diversité de leur production apicole (Pays de la Loire, Bretagne, Auvergne - Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine).
Les résultats de la surveillance ont été présentés le jeudi 26 octobre 2017 à l'occasion de la tenue du comité d'experts apicoles du Cnopsav. Le rapport complet de cette évaluation est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous.
 

Article au format pdf: 


Partager :
Résavip organise sa journée annuelle 2017, ouverte à tous, Mardi 14 novembre 2017 à Paris. Cette année, le bilan du fonctionnement et les résultats issus de la surveillance menée par Résavip depuis sa mise en place seront présentés. De plus, une table ronde sur les enjeux et les apports de la surveillance des virus influenza porcins dans une approche « One Health Influenza » aura lieu l’après-midi avec la participation de l’Institut Pasteur, de Santé Publique France, de l’Anses, de la DGAL et d’un éleveur.

Inscription et informations

Partager :

Laure Bournez (1)*, Corinne Sailleau (2), Emmanuel Bréard (2), Renata Servan de Almeida (3), Aurélie Pédarrieu (3), Geneviève Libeau (3), Stephan Zientara (2), Gina Zanella (4), Pascal Hendrikx (1)*, Didier Calavas (5)*, Isabelle Tourette (6), Françoise Dion (7), Emmanuel Garin (8)*, Alexandre Fediaevsky (9)*, Anne Meyrueix (9), Lisa Cavalerie (9)*
(1) Anses, Unité de coordination et d’appui à la surveillance, Direction des laboratoires, Maisons Alfort ; (2) Anses, UPEC, Laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort, UMR Anses, Inra, ENVA, Maisons-Alfort ; (3) Cirad, UMR Astre, Montpellier ; Inra, UMR Astre, Montpellier ; (4) Anses, Unité d’Epidémiologie, Laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort ; (5) Anses, Unité Epidémiologie, Laboratoire de Lyon ; (6) GDS France, Paris ; (7) Races de France, Paris ; (8) Coop de France, Paris ; (9) Direction générale de l’Alimentation, Bureau de la santé animale, Paris. * Membre de l’équipe opérationnelle de la Plateforme ESA
 
La surveillance programmée de la FCO actuellement mis en place a trois objectifs :
-  détection d’une éventuelle circulation du virus sérotype 8 en cas d’introduction dans les départements de la zone indemne (ZI) et les départements de la zone réglementée (ZR) en frontière de la zone indemne française
-  déclaration de zones saisonnièrement indemnes (ZSI) de FCO (départements de la zone réglementée) pour permettre aux éleveurs de bénéficier de dérogations à l’interdiction de sortie de la zone réglementée d’animaux non vaccinés
-  démontrer l'absence de circulation des sérotypes exotiques de la FCO en France continentale conformément au règlement CE/1266/2007.

Article au format pdf: 


Partager :

Mots-clés: 

La dermatose nodulaire contagieuse bovine (DNCB) bénéficie désormais en France d’une surveillance événementielle organisée dermatose nodulaire contagieuse bovine (voir note présentant l’instruction de la DGAL


Partager :
La dermatose nodulaire contagieuse des bovins (DNCB), maladie virale enzootique en Afrique sub-saharienne, a été détectée pour la première fois en Turquie en novembre 2013.

Article au format pdf: 


Partager :
Stéphanie Franco, Marion Laurent, Pascal Hendrikx

Quatre nouveaux foyers d’infestation par le petit coléoptère des ruches ont été détectés en Calabre les 25 et 28 juillet 2016. Ils sont situés à 100 Km environ de la première zone de protection établie à Gioia Tauro en septembre 2014.



Partager :
 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.