Epidémiosurveillance en santé animale

Surveillance d’echinococcus multilocularis (EM) chez le renard

 

Image
renard4

Le groupe projet « Surveillance d'Echinococcus multilocularis (EM) chez le renard » a été créé en mai 2018 suite à une demande initiale de la DGAL et de la DGS de disposer d'une nouvelle organisation permettant d'assurer la surveillance de ce parasite à l’échelle nationale.

Avant 2018, la surveillance était assurée par l’ELIZ (Entente de Lutte et d’Intervention contre les Zoonoses), une structure financée par certains départements, principalement de la moitié nord de la France.

 

Ses objectifs

  • Poursuivre l’étude en cours visant à identifier une organisation permettant la collecte d’un nombre suffisant d’échantillons sur la surface de territoire visée par la première année de surveillance.
  • Etudier et budgétiser les deux options possibles de surveillance reposant soit sur :
    • les fédérations de chasse ou
    • des recrutements de contractuels.
  • Assurer le suivi et la production de bilans sanitaires, une fois la surveillance mise en place. Ces bilans devront permettre d’identifier des zones géographiques où la sensibilisation des acteurs de santé humaine et animale doit être orientée.

Le groupe est co-animé par deux experts de l’Anses. Il regroupe des experts techniques de l’ADILVA, l’Anses, CNR Echinococcose, FNC, ministère en charge de la santé, ministère en charge de l'agriculture, OFB, Santé Publique France, SNGTV, Université Franche-Comté.

Surveillance sanitaire de la faune sauvage