Epidémiosurveillance en santé animale

Surveillance événementielle du virus West Nile

 

Image
west nile 2

Le groupe projet surveillance événementielle du virus West Nile a été constitué en mai 2019 dans un contexte de détection du virus chez deux rapaces dans les Alpes Maritimes et d’une suspicion d’endémisation du virus dans ce département au regard des cas humains détectés en 2017 et 2018. Ces nouveaux éléments nécessitaient d’envisager des évolutions du dispositif de surveillance existant (Instruction technique DGAL/SDSPA/2015-746).

Le virus West Nile est classé en maladie de catégorie E au niveau européen (Loi santé animale) depuis avril 2021.

 

Son objectif :

  • Réviser le protocole de surveillance événementielle (Sagir et Centre de soins), du fait de la circulation de nouvelles souches de virus aux profils épidémiologiques différents.
  • Adapter le protocole de surveillance au contexte de l'Outre-Mer (Guadeloupe et Martinique prioritairement)

Ce groupe projet est animé par une experte technique de l’OFB. Il comprend des experts techniques provenant de l’Anses, Cirad, Institut de recherche Tour du Valat, ministère en charge de l'agriculture, OFB et Santé Publique France.

Surveillance sanitaire de la faune sauvage  

Premier foyer équin de fièvre West Nile de la saison 2022 détecté en F
Bilan de la saison 2021 de fièvre West Nile en Europe
Circulation du virus West Nile dans l'avifaune sauvage : bilan de
Bilan de la surveillance des infections par le virus West Nile (VWN) d
Bilan de la surveillance des infections par le virus West Nile (VWN) d
Une saison de fièvre West Nile précoce et de grande ampleur
Deux cas de fièvre West Nile chez les équidés dans le gard et en haute
Cas de West-Nile chez une chouette lapone en Allemagne
Bilan Européen 2017 des cas équins et humain de fièvre West Nile